FAQ : les protocoles à respecter en bibliothèque - Moselia

banniere faq covid

Pour faire face aux nombreuses interrogations des bibliothèques sur les protocoles et procédures à respecter dans le contexte actuel de crise sanitaire, la DLPB vous propose de faire un point sur les questions les plus fréquentes concernant :

  • l'accès aux collections ;
  • l'accueil des usagers, des groupes ;
  • l'organisation d'une animation, d'un événement.

N'hésitez pas à nous transmettre vos autres questions par le biais du formulaire de contact.
Toute l'équipe de la DLPB reste à votre disposition pour vous renseigner et vous accompagner.

 

NB : les informations communiquées sont susceptibles d’évoluer en fonction de la situation sanitaire. 

 

L'accès libre aux collections est-il autorisé ?

 

Oui, le libre accès aux collections, la manipulation des documents et leur remise en place, en rayon, par les usagers, sont possibles. Il n’est pas nécessaire de prévoir la mise de côté des documents dans des chariots installés en tête de rayonnage. Il est recommandé de mettre du gel hydroalcoolique à disposition.

 

Dans les espaces de consultation de la presse, il est également recommandé de mettre du gel hydroalcoolique à disposition.

 

Quelles règles appliquer lors d’un accueil de classe ?

 

En amont de la visite, il est recommandé de se rapprocher de l’enseignant pour convenir de l’organisation sur place : quel est le protocole en vigueur dans l'établissement scolaire ? quel sera l’espace d’accueil de la classe ? quels seront les ouvrages qui pourront ou non être manipulés ? L’ensemble de ces points pourra faire l’objet d’un document écrit simple à remettre aux enseignants. 

S’agissant du protocole d’accueil, il convient de l’adapter à celui appliqué en classe. 

En effet :

  • Si la distanciation d'1 mètre n’est pas respectée dans la classe, il n’est pas nécessaire de l’appliquer dans la bibliothèque pour une même classe. Dans le cas contraire, prévoir des petits groupes en fonction de l’espace disponible ;
  • L’accueil de classe se fait sur rendez-vous uniquement (pas de visites libres) ;
  • Le port du masque est obligatoire à partir de 11 ans, et dangereux pour les élèves maternelles ;
  • L’Education nationale considère qu'au sein d'un groupe classe, les objets peuvent être échangés : des livres peuvent donc circuler entre élèves d’une même classe. Il convient de veiller à ce que ces livres aient été mis en quarantaine ou nettoyés en amont et à l'issue de l’accueil ;
  • L’accès aux jeux, aux bancs et espaces collectifs extérieurs est autorisé. La mise à disposition d’objets partagés au sein d’une même classe ou d’un même groupe constitué (ballons, jouets, livres, jeux, journaux, dépliants réutilisables, crayons, etc.) est permise ;
  • Privilégier le lavage des mains à l’eau et au savon. L’utilisation du gel hydro alcoolique est à éviter pour les plus jeunes et son usage éventuel doit être surveillé pour les classes maternelles et élémentaires.

 

Dois-je faire une déclaration pour organiser une animation, un spectacle ?

 

 

Dès lors que la bibliothèque ou la médiathèque fait partie des établissements dans lesquels l’accueil du public n’est pas interdit (art.3, III-3° du décret n°2020-860 du 10 juillet 2020), la déclaration au représentant de l’Etat n’est pas obligatoire. 

Une déclaration effectuée par la commune auprès de la préfecture de la Moselle ou de la sous-préfecture de l’arrondissement concerné est nécessaire uniquement : 

  • pour les événements organisés à l’extérieur susceptibles de rassembler plus de 10 personnes. Formulaire à télécharger ;
  • pour les événements organisés à l'intérieur, seuls les établissements recevant du public (ERP) de 1ère catégorie (c’est-à-dire dont la capacité d’accueil est de 1 500 personnes ou plus) sont concernés.

La lettre d’information du 16 juillet dernier, adressée au maires de Moselle par la préfecture et l’ARS Grand Est, fournit des explications complémentaires.

 

Quelles règles appliquer lors d’une animation, d'un spectacle ?

 

  • Le port du masque est obligatoire pour toute personne dans l’établissement (à partir de 11 ans) y compris pour les spectateurs assis à leurs places. Il n’est pas systématique pour les comédiens/intervenants si la distance d’1 mètre est respectée ;
  • Se laver les mains avant et après l’animation ;
  • Chaque spectateur doit disposer d’une place assise (privilégier les chaises plutôt que les bancs) ; Le port du masque est obligatoire en cas de déplacement.
  • Adapter le nombre de participants à la capacité d’accueil de la bibliothèque (jauge) ;
  • Éviter les animations impliquant des déplacements (ex : escape game ou speed booking) ;
  • Ne pas faire circuler d’ouvrages pendant l’animation ;
  • Aérer les locaux avant et après l’animation ;
  • N’utiliser les strapontins que lorsque les espaces de circulation sont suffisamment larges ;
  • Laisser vacants les premiers rangs si la scène est proche ;
  • Informer le public du protocole par des affiches.

 

Peut-on mettre des flyers à disposition du public ?

 

Afin d'éviter les manipulations multiples des documents d'information mis à disposition du public, il est recommandé d'indiquer (sur une affichette placée en évidence) de ne pas reposer les documents pris en main. Il est également recommandé de mettre du gel hydro alcoolique à disposition.

 

Peut-on organiser un goûter ou un temps convivial ?

 

Si vous souhaitez organiser un temps convivial (goûter, dégustation, etc.) à l'occasion d'une animation comme Esprits Livres ou Noëls de Moselle. Instants magiques en bibliothèques, voici quelques recommandations extraites du protocole établi par le ministère de la Culture dans le domaine du spectacle vivant :

"Durant les repas, la distanciation physique devra être respectée : chacun devra être distant d’au moins 1 mètre de tous ses voisins. Il est demandé de porter un masque dans le cas des déplacements. Il convient de se laver les mains avant et après les repas. Dans les cas où des cuisines sont mises à disposition des salariés, chacun sera plutôt invité à apporter son repas et à utiliser sa vaisselle personnelle. À défaut, il pourra être préférable de proposer des plateaux repas. Les tables doivent être désinfectées après chaque utilisation. Il pourra être souhaitable de créer des rotations pour l’utilisation des espaces de restauration."

Quelques conseils pratiques :

  • attribuer un gobelet à chacun ;
  • public assis ;
  • portions individuelles préparées à l’avance (éventuellement emballées). 

 

Un usager peut-il refuser de porter un masque ?

 

Le masque, chirurgical ou en tissu, est obligatoire à partir de l'âge de 11 ans dans les lieux publics clos ainsi que dans les bureaux non individuels et les espaces professionnels communs.

Les personnes handicapées ne sont pas soumises à cette contrainte à condition qu'elles puissent présenter un certificat médical confirmant leur handicap et l'impossibilité de porter le masque, et qu'elles respectent toutes les autres précautions sanitaires.

Le non-respect de l'obligation de porter le masque est une infraction passible d'une amende de 135 €.

 

END FAQ